Les 2 Harmonies


Les deux harmonies d’Ethe –Belmont
Philharmonie Les Echos du ton Harmonie royale Saint Pierre
Origine et début des sociétés
1873 après la guerre de la France et de la Prusse, en Gaume, la
Vie continue ,et comme d’habitude ,le village d’Ethe –Belmont
S’étire le long du ton en abritant en ses murs la vie de ses habitants lesquels s’adonnent avant tout aux travaux des champs, des bois des bêtes ..Bien sur ,il y a les usines naissantes ,,notamment dans le bassin de Longwy ,et sur place ,plusieurs petites industries locales ,
Signalons également que cette année ,le train circule à Ethe pour la première fois et que l’église est bâtie depuis 6 ans (en 1866),
Alors que l électricité est totalement inconnue ..
C’est donc dans un tel milieu que les jeunes gens de chez nous
Se réunissent sous la conduite d’ Octave Fizaine et suivront les cours de solfège que donnera Camille Bertrand de Virton .
Les répétitions de cette formation rassembleront tous ceux qui veulent apporter de la vie au village sans aucune distinction politique .
C’est alors que le comte de Briey ainsi que Monsieur et Madame Dordu décident d’encourager cette belle initiative merci à
Bruno Cattor de nous le rappeler dans son livre .
Ainsi fut fondée ,en 1873,la société « les Ehos du ton « 
Pendant quelques années ,tout se déroulera bien :cette harmonie
,participe surtout aux cérémonies religieuses et aux fêtes
Organisées au château de Laclaireau.
Mais six ans après sa fondation ,la société commence à ressentir
Les premières tensions internes qui engendreront la scission
Définitive en 1879 .
Mais aujourd’hui les 2 harmonies sont de nouveaux » en harmonie »
Ci-joint quelques photos des 2 formations